Les Cormorans - www.lescormorans.fr

Troisième édition de la Rentrée littéraire Tchadienne de Paris, le samedi 10 novembre 2018, de 15h à 19 h, au JIP'S Café, 41 rue Saint Denis, 75001 Paris . Entrée libre

Rentree_litteraire_tchadienne_2018_1.jpg La 3ème édition de la Rentrée Littéraire s'inscrit dans le cadre des précédentes, pour faire se rencontrer le livre tchadien et son lecteur. Voici le programme : 15h00 : Ouverture officielle - 15h30 : Conférence sur le thème « Littérature et identité » par : Jacques Chevrier, professeur émérite à la Sorbonne, Président de l’Association des écrivains de langue française (France) - Koulsy Lamko, dramaturge, romancier, poète et essayiste tchadien (Mexique) - Frank Kodbaye, auteur dramaturge tchadien (Suisse) – De 16h-17h : Pause rencontre et dédicaces avec les auteurs présents - 17h45 : Lectures d’extraits de livres d’auteurs tchadiens :- Au Tchad sous les étoiles, de Joseph Brahim Seïd- Les racines du Yucca de Koulsy Lamko, Par : Mika Kanane et Mohamed Guellati - 18h00 : Concert acoustique de Willy Sahel qui présente une musique spéciale qui tire ses racines de Moïssala (au sud du Tchad). Sa musique est un mélange des rythmes «Klaag» et «SAYE» avec Soul, Jazz & Gospel. JIP'S Café, 41 rue Saint Denis, 75001 Paris. Métro:châtelet - Contact : 0786069409(Kaar Kaas Sonn

Jazz made in Tchad : Djim RADE le 02 novembre 2018 à 19h30 à l’Institut Français du Tchad (avenue Mobutu – Ndjaména – Tchad )

DJIM_RADE_en_concert_IFT.jpg Le Guitariste Auteur-Compositeur-Interprète, le Jazz man Tchadien, Djim ,RADE sera en en concert live le 02 novembre 2018 à 19h30 à l’Institut Français du Tchad (IFT) de Ndjaména. Fort de tous les concepts qu’il n’a cessé de créer, depuis son retour au Tchad, il y a 3 ans, Djim Radé promet de concevoir, pour son public, le 02 novembre 2018, un coktail musical marqué par son parcours musical éclectique, qui l’a mené du Tchad en France, en passant par différents styles avant de trouver le sien. Pour avoir déjà assisté à des concerts de Djim RADE, c’est un événement musical à ne pas manquer .

CanaTchaQué (Canada - Tchad - Quebec ) organise un concert, le samedi 14 avril 2018 à partir de 19h, au 1956, rue Frontenac à Montréal (Canada).

Lucie_Roangar_festival_.jpg CanaTchaQué (Canada-Tchad-Afrique-Québec) est un organisme sans but lucratif (OSBL), crée en janvier 2016 à Montréal. Parmi les projets de CanaTchaQué, il y a la promotion de la musique Tchadienne en Amérique du Nord et ailleurs. C'est dans ce cadre que l'organisme CanaTchaQué (Canada-Tchad-Afrique-Québec) organise un concert le lundi 14 avril 2018 à partir de 19h, au 1956 Rue Frontenac a Montréal. C'est une soirée unique, avec un show très tchadien, avec la présence d'artistes d’exceptions , Faraj, le chanteur incontournable de la musique Fannani du Tchad, Elété, lauréat du concours Syll d'Or de la musique du monde 2011, et enfin le Prince Cannado qui a commencé une carrière musicale professionnelle en solo spécialisée en musique teintée des rythmes traditionnelles africaines. Ce sont là 3 grandes voix Tchadiennes en show unique le 14 avril prochain au 1956 Rue Frontenac a Montréal. Ainsi, venez danser au rythme du Tchad avec CanaTchaQué. C'est une soirée presque privée avec seulement 200 places. A cet effet, réservez vos billets avant la date prévue car ils s'envolent comme des petits pains, selon les organisateurs. Infos line et réservations : 514 266 - 7040 : 514 715 - 4665 : 514 518 - 0840.

Lancement officiel de l'album du chanteur, auteur-compositeur Tchadien, DILSON Prince Aouzou, le 27 octobre 2017, au royaume culturel de Soubyanna Music à Moursal.

DILSON_.jpg Parmi les activités qui vont marquer la rentrée culturelle de cette année au Tchad, figure le lancement officiel de l'album monde méchant de l'artiste DILSON Prince Aouazou, le 27 octobre 2017, au royaume culturel de Soubyanna Music à Moursal. Ce lancement sera l'occasion d'avoir la primeur de l'album avant le dépôt dans les points de vente , de se faire dédicacer, et d'assister à un concert inédit, par rapport à tous les shows qui ont marqués la carrière de l'artiste. Monde méchant est le second album de DILSON Prince Aouzou, de son vrai nom ISSA NGARNAMAN. C'est un album de six titres, enregistré au studio Eden Music de Yaoundé. Maa tansee, Sayey, … ces titres ne vous laisserons pas insensibles. DILSON_1.jpg Signalons qu'au lendemain de cette sortie officielle de l'album monde méchant, DILSON sera sur la scène de l'espace Rods Prod à chagoua, derrière le lycée Gabriel Lisette. À 19 heures. C'est un rendez-vous à ne pas manquer du fait des surprises de taille prévues pour les mélomanes qui vont faire le déplacement. Enfin, nous vous signalons la conférence de presse, prévue le 21 octobre 2017, à la maison de la culture Baba Moustapha de N'Djaména. L'artiste DILSON Prince Aouzou annoncera officiellement la sortie de l'album et répondra aux questions des journalistes. Mordu par la musique, l'artiste DILSON Prince Aouzou a été plusieurs fois primé et surtout ovationné par le public pendant les concerts et les festivals. En dehors des singles, et l'album intitulé AIR CAWO, il détient un album de huit 08 titres enregistrés au Congo Brazzaville et à N’Djamena, qu’il a pu mettre sur le marché tchadien. Cet album résulte de nombreuses collaborations avec des artistes de renommée internationale et tchadiens rencontrés lors de son voyage au Congo Brazza et à N’Djaména. Lancement officiel de l'album du chanteur, auteur-compositeur Tchadien, DILSON Prince Aouzou, le 27 octobre 2017, au royaume culturel de Soubyanna Music à Moursal. Contact. +235 66 30 69 29 . Mail. Issangarnaman@yahoo.fr ou Dilsonprince@gmail.com.

Le Tchad organise une table ronde à Paris pour le financement du Programme National de Développement(PND), du 07 au 08 septembre 2017.

Plan-Nationale-du-Developpement-du-Tchad-image-logo-ConvertImage.jpg Résolument engagée dans sa marche structurée vers l’émergence, la république du Tchad organise du 07 au 08 septembre 2017, à Paris, une Table Ronde sur le financement du Programme National de Développement (PND) 2017-2021. Cet événement est précédé le 6 septembre 2017 d’un forum sur le secteur privé dénommé « Investir au Tchad ». Cet important rendez-vous est placé sous le haut patronage du chef de l’État Idriss Deby Itno. Mais, qu'est-ce que le Plan de Développement du Tchad (PND) ? Le gouvernement tchadien a élaboré un ambitieux plan de développement du pays pour les cinq prochaines années. Le document est basé sur quatre axes stratégiques: le renforcement de l’unité nationale, le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit, le développement d’une économie diversifiée et compétitive, ainsi que l’amélioration de la qualité de vie de la population tchadienne. “Le PND 2017-2021 se fixe comme objectif global de jeter les bases d’un Tchad émergent. De manière spécifique, il s’agit d’œuvrer pour un Tchad en paix, respecté et impliqué dans son environnement régional et international; de donner la possibilité à chaque citoyen d’accéder à l’eau, à la santé, au logement, à l’énergie et à la mobilité; et de bâtir un Tchad dynamique, économiquement fort et respectueux de l’environnement”, a déclaré Nguéto Tiraïna Yambaye, ministre tchadien de l’Economie et de la Planification du développement. Ngueto-Yambaye-Min-du-plan-ConvertImage.jpg Le premier axe du PND concerne le renforcement de l’unité nationale. Ceci passe par la promotion d’une culture de paix, des valeurs citoyennes et de la cohésion nationale (actualisation et adoption des textes législatifs et réglementaires régissant la laïcité de l’Etat, élaboration et mise en œuvre d’un nouveau code foncier, et respect du code d’éthique et de déontologie de la citoyenneté). Ça implique également la promotion des valeurs culturelles et le redimensionnement du rôle de la culture comme levier de développement inclusif, en concevant et mettant en œuvre un programme adéquat d’éducation civique et de respect de la diversité culturelle, et en appliquant la loi 13/PR/2010 portant statut et attributions des chefs traditionnels.

Le deuxième axe a pour objet le renforcement de la bonne gouvernance et de l’Etat de droit. Il vise, d’une part, à promouvoir la performance et la motivation dans l’administration publique, en poursuivant la réforme du code de travail, réalisant l’audit de la solde, des diplômes des agents de l’Etat, des sociétés parapubliques, révisant le statut général de la Fonction publique, et en réformant l’appareil étatique. Il s’agira, d’autre part, à promouvoir une bonne gouvernance économique en mettant notamment en oeuvre la réforme fiscale et un cadre législatif et réglementaire de la gestion des Finances publiques rénové, cohérent et adapté à la situation. Le troisième axe a pour objectif de diversifier les sources de croissance économique et de dynamiser les secteurs porteurs de croissance et créateurs d’emplois décents. “La diversification de l’économie se fera sur la base des avantages comparatifs du Tchad et notamment du développement des filières dans l’agriculture, l’élevage, la pêche et les mines”, explique M. Nguéto Tiraïna Yambaye. Au regard des défis relatifs au capital humain, le PND 2017-2021, à travers son quatrième axe stratégique, déterminera et réunira les conditions et les possibilités de valorisation dudit capital humain. À cet effet, l’objectif global est de créer un cadre de vie propice à l’épanouissement de la population tchadienne, tout en assurant la préservation des ressources naturelles et en s’adaptant aux changements climatiques. Cet axe est structuré en deux sous-axes: un environnement sain avec des ressources naturelles préservées et un cadre propice à l’épanouissement du bien-être. “La réussite de la mise en œuvre du PND 2017-2021 dépendra du respect des principes directeurs suivants: la volonté politique et l’engagement national, l’appropriation nationale, le leadership et la responsabilisation, la priorisation des actions et la gestion axée sur les résultats et la redevabilité”, affirme le ministre de l’Economie. Les besoins de financement du Programme d’actions prioritaires du PND sont évalués à 5 538 milliards de Francs CFA (soit un peu plus de 11 milliards de dollars) au cours de la période 2017-2021, dont 618 sur ressources propres de l’Etat (11%) du coût global du PAP et 1 208 milliards sur financement extérieur déjà acquis (22%). Il en résulte alors un gap global prévisionnel de 3 710 milliards de Francs CFA, soit 67% du coût global. Le financement à rechercher auprès du secteur privé pour couvrir ce gap est de 1 629 milliards de Francs CFA (29,4%) dont 10% sous forme de partenariat-public-privé. Le montant restant de 2 081 milliards de Francs CFA (38%) constituant le gap public est à rechercher auprès de la communauté des bailleurs. Ambassadeur.JPG En sa qualité de ministre Tchadien des affaires étrangères et de l'intégration africaine, ancien ambassadeur du Tchad en France, monsieur Hissein Brahim TAHA joue déjà et jouera encore un rôle déterminant, aux côtés de monsieur Nguéto Tiraïna Yambaye, ministre tchadien de l’Economie et de la Planification du développement, pour la réussite de cette table ronde de Paris pour le financement du Programme National de Développement(PND), du 07 au 08 septembre 2017, grâce à sa bonne connaissance de l'environnement économique européen.

- page 1 de 27